Le CNPE vient de lever la restriction temporaire de l'accès à la retenue du Mirgenbach. La navigation en planche à voile est à nouveau autorisée dès le 15.10.20 Plus d'informations ICI   Le Comité  ...

lire la suite >
AAAAVoir toutes les newsletters >

04.03.17 Xavier COLLIN récompensé

C'est à l'AG de la Ligue FFV Grand Est que Xavier a été récompensé pour ses excellents résultats de 2016.

lire la suite >

Dernier SUJETS ajout� :

Re: Mat Simmer rdm 4.30 neuf

Acc�der au forum >

Dernier POST :

vendu...

lire la suite >
< Retour

Avril 2010

NOTRE POISSON D’AVRIL (qui en a piégé plus d’un !) :

  Alerte au Monoxyde de Dihydrogène : fermeture prochaine du plan d’eau ?

Le laboratoire messin, rattaché à la faculté de médcine de Nancy, vient de faire connaitre, lors de son dernier rapport le mois dernier, la présence de monoxyde de dihydrogène dans les eaux du plan d’eau de Cattenom.

Le monoxyde de dihydrogène est sans couleur, sans odeur et sans goût. Il tue des milliers et des milliers de personnes chaque année. La plupart de ces décés sont dus à l’inhalation accidentelle de DHMO, mais ses dangers ne s’arrêtent pas là. Un contact prolongé à sa forme solide peut causer de sévères dommages corporels.

Les symptomes

Une transpiration importante et une quantité et un rejet d’urine anormal.

Une sensation de ballonement, nausées et vomissements.

Un déséquilibre ionique important dans les tissus.

Pour ceux qui sont devenus dépendants, le sevrage entraine la mort dans 100 % des cas.

Le monoxyde de dihydrogène :

  • Est le composant le plus important des pluies acides.
  • Contribue à l’effet de serre.
  • Peut causer des brulures graves.
  • Contribue à l’érosion des sols et des paysages.
  • Accélère la corrosion et la rouille de beaucoup de métaux.
  • Cause des défaillances électriques et diminue l’efficacité des freins automobiles.
  • A été trouvé dans les tumeurs cancéreuses de patients en phase terminale.

La contamination atteint des seuils épidémiques !

Le monoxyde de dihydrogène se trouve actuellement dans pratiquement tous les cours d’eau, lacs et réservoir d’Europe et a mème été trouvé dans les glaces de l’Antartique. La pollution est mondiale. Le DHMO a causé des millions d’euros de dégats dans le monde entier et encore récemment en Asie.

Fermeture définitive du plan d’eau ?

La Préfecture de la Moselle, sur les conseils de la Sécurité civile, envisage donc de fermer rapidement notre plan d’eau.

Plus d’informations dans les jours à venir !

 

 

©2021 www.nauticat57.net
statistiques
Nombre de visiteur aujourd'hui : 33
Dernier article ajouté : Consulter les débits de la Moselle
Dernier article modifié : 11. Février 2021
Article le plus populaire : Kite définitivement interdit sur votre spot